0

25ème session de l’Assemblée des Français de l’étranger

La 25ème session de l’assemblée des Français de l’étranger s’est tenue du 3 au 7 octobre à Paris. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec les nombreux conseillers AFE qui avaient fait le déplacement.

Les échéances électorales prévues en 2017 (présidentielles, législatives, sénatoriales) et le travail d’organisation qu’elles supposent ont été au centre de plusieurs interventions et notamment de celles de Jean-Marc Ayrault et de Matthias Fekl.

arton2093-5bb41Le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international a souligné que « plus de 800 bureaux de vote supplémentaires seront ouverts pour l’élection présidentielle soit 10 % de plus qu’en 2012. » Le secrétaire d’état chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger a lui lancé un appel à la mobilisation, notamment pour les élections législatives dont la participation n’avait pas été à la hauteur des enjeux en 2012.

En séance plénière, M. Nicolas WARNERY, directeur des Français à l’étranger et de l’administration consulaire et M. Sylvain RIQUIER, sous-directeur de l’administration des Français de l’étranger ont également fait un point sur les élections et notamment sur le vote électronique.

Devant les conseillers, ils ont rappelé que la sécurité était la condition clé et que tout était entrepris pour que le scrutin se passe sans incidents. Pour cela ils ont invité l’ensemble des conseillers à se mobiliser pour que les Français de l’étranger participent au test grandeur nature qui sera prochainement organisé sur un échantillon important (10 000 à 15 000 électeurs). Ce test permettra d’entreprendre si besoin des ajustements.

D’autres sujets ont été naturellement abordés au cours des travaux ; une lecture commentée des instructions sur l’attribution des bourses scolaires a d’ailleurs été faite par M. Jean Luc MASSIN, chef de service de l’aide à la scolarité (AEFE) et M. Jean Claude MARFAING, chef de la mission de l’aide à la scolarité et de l’action sociale (MAEDI).

arton2092-f92a0Matthias Fekl a également tenu à aborder la fameuse question de la double comparution qui devrait -enfin- être effective d’ici la fin de l’année. La situation sécuritaire explique en grande partie ce retard important.

La sécurité des Français de l’étranger dans le contexte que nous connaissons a été bien entendu abordée ; les conseillers ont d’ailleurs fait part aux ministres de la préoccupation des Français de l’étranger dans ce domaine. Matthias Fekl a rappelé que la sécurité était une priorité du gouvernement et notamment celle des écoles. Pour cela 14 millions d’euros seront consacrés aux travaux de renforcement de la sécurité des établissements du réseau.

Sur la protection sociale des Français de l’étranger, une information importante bien que prématurée a été dévoilée à propos de la CFE. En effet, le Président de la Caisse des Français de l’étranger (CFE) a annoncé la suspension provisoire des pénalités pour adhésion tardive pour une période de trois mois (1er décembre 2016 au 28 février 2017).

 Cette bonne nouvelle devra néanmoins être confirmée dans les jours à venir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*