0

CSA : audition de Madame Carole Bienaimé Besse

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat a auditionné Madame Carole Bienaimé Besse, candidate désignée par le président du Sénat aux fonctions de membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel en application de l’article 4 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication. En tant que Vice-présidente de la commission, j’ai tenu à interroger Madame Carole Bienaimé Besse sur la situation à France Médias Monde ainsi que sur le nouveau plan stratégique de TV5 Monde.

Retrouvez ci-dessous mon intervention ainsi que la réponse de Madame Carole Bienaimé Besse et ici l’intégralité de l’audition.

Mme Claudine Lepage. – Je vous remercie pour votre exposé et la présentation de votre parcours riche d’expériences, notamment à l’international. Le CSA devra prochainement se prononcer sur la présidence de France Médias Monde, suite à l’arrivée à échéance du mandat de Mme Marie-Christine Saragosse. Que pensez-vous de la situation de cette entreprise et des enjeux auxquels elle devra faire face dans les prochaines années ? Le nouveau plan stratégique de TV5 Monde met l’accent sur des productions originales qui seraient réalisées par la chaîne francophone en complément des programmes mis à disposition par ses actionnaires. Que pensez-vous de cette perspective et quelles sont les difficultés propres aux coproductions internationales ?

Mme Carole Bienaimé Besse. – Concernant le renouvellement du mandat de la présidente de France Médias Monde, que de chemin parcouru en dix ans ! Je me souviens de l’annonce de la création de France 24. La France a besoin de cette voix à l’international, en particulier pour répondre aux fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux. Le travail effectué par Mme Saragosse devra donc être poursuivi. Il serait formidable pour les producteurs que TV5 Monde produise de nouveaux programmes. Mais cela suppose de dégager des moyens pour financer toute la chaîne de fabrication, auteurs, réalisateurs, et offrir des programmes compétitifs et de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*