0

Ma question lors du débat sur l’avenir de l’Institut Français

À la demande de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication et de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous avons débattu mardi 21 novembre en séance sur l’avenir de l’Institut Français.

En août dernier, lors de la semaine des ambassadeurs, le Président de la République avait annoncé vouloir « mener à bien le rapprochement entre l’Institut français et la Fondation Alliance Française » et une mission a été confiée à ce sujet à Pierre Vimont qui doit rendre ses conclusions en décembre. Ces deux organismes étant très différents et comportant en leur sein des antennes locales avec des profils variés je me demandais donc comment pourrait être décliné un tel rapprochement localement. Mon interrogation portait surtout sur le fait que les alliances françaises à travers le monde sont indépendantes de la Fondation Alliance Française tant statutairement que financièrement.

J’ai donc posé une question en ce sens au Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Pour ma question, cliquez ici.

Jean-Baptiste Lemoyne m’a indiqué que le rapprochement concernait bien la Fondation Alliance Française et l’Institut Français à Paris. Localement, le rapprochement se fera au cas par cas et non selon un modèle unique. Pour la réponse apportée, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*