Mini bio

Un aller simple Paris Munich

CL

Je suis née dans le 14 ème arrondissement à Paris, un quartier vivant auquel je suis restée très attachée et où je me retrouve toujours avec beaucoup de plaisir. J’y ai effectué mes premières années d’études, à l’école primaire de la rue Antoine Chantin d’abord, puis au lycée Paul Bert par la suite.v J’ai ensuite étudié à l’Université de Paris IV (Maîtrise d’Anglais) puis dix ans plus tard à Paris III (Français Langue étrangère) et enfin j’ai complété ma formation à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (Français des Affaires). Je me suis ouverte au monde par de nombreux séjours en Grande-Bretagne et en Irlande où j’ai fait mes premières expériences de Française expatriée à l’Ambassade de France à Dublin. Je voulais un passeport afin de prolonger mon s

éjour et le premier contact a été, je m’en souviens, plutôt rugueux !

uAprès une brève expérience de l’enseignement et du syndicalisme dans la banlieue parisienne , je suis partie en Allemagne où je me suis mariée. J’y ai continué à enseigner, malgré toutes les difficultés que l’on peut imaginer quand ses diplômes ne sont pas reconnus. J’ai fait carrière dans une université privée partageant mon temps entre l’enseignement, qui me procure toujours le même plaisir, et la direction d’un département de langues qui organise des cours et des stages linguistiques pour les entreprises à vocation internationale. J’ai également publié une méthode audiovisuelle d’enseignement du français (Klett Verlag).

m Durant la même période, mon engagement à l’APE du lycée Français de Munich, la découverte de l’ADFE et mon adhésion au PS ont profondémentmv modifié ma vie. J’ai été élue en 1991 au Conseil supérieur des Français de l’étranger (devenu aujourd’hui Assemblée des Français des Français de l’étranger).

Nouvelle élue, j’ai alors intégré le groupe ADFE. Je m’y suis vite sentie bien. Les « anciens » ont guidé mes premiers pas et j’ai beaucoup appris de mes collègues au cours des réunions de groupe et des soirées

g
conviviales. Le groupe, c’est à la fois un espace de travail et un lieu d’amitié dans lesquels, comme dans une famille, on a toujours plaisir à se retrouver même si, de temps à autre, surgissent quelques désaccords. Car ce qui nous unit reste toujours l’essentiel.

csfeMembre de la Commission Enseignement puis de celle des Affaires économiques, ainsi que de plusieurs commissions temporaires, j’ai été élue vice présidente puis présidente du groupe ADFE-FdM, fonction que j’ai exercée pendant 6 ans. Enfin, depuis septembre 2006, je suis, grâce à la confiance de mes collègues, vice présidente de l’Assemblée.

afePar ailleurs, j’ai eu la chance de faire un passage de deux ans, extrêmement formateur et enrichissant, au Conseil économique et social en tant que membre de la section des relations extérieures.

2001Entre-temps, en 2001, Monique Cerisier ben Guiga a souhaité me voir figurer sur la liste qu’elle conduisait lors de l’élection sénatoriale.

Convaincue par son travail et par son énergie, honorée de sa confiance j’ai intégré la liste en troisième position.

 

cgLast but not least, j’ai deux enfants double nationaux dont j’ai assumé trop tôt seule la responsabilité dans un pays où le travail des femmes était, est encore difficilement compatible avec l’éducation des enfants.

 

sept08Septembre 2008 : élue sénatrice représentant les Français établis hors de France, je suis revenue m’installer en France, à Paris, après avoir vécu plus de trente années en Allemagne.

Finalement ce n’était pas un aller simple Paris-Munich !

Ma « bio officielle » se trouve désormais ici

Dernière mise à jour : avril 2009