0

L’action extérieure de la France pour la jeunesse

image001Le  Ministère des Affaires étrangères et du Développement international consacre son  nouveau document d’orientation stratégique à l’action extérieure de la France pour la jeunesse. Aujourd’hui, 3,4 milliards de personnes dans le monde ont moins de 25 ans. En Afrique subsaharienne, 330 millions de jeunes arriveront sur le marché de l’emploi d’ici 2030. Parmi les 1,8 milliard d’adolescents et de jeunes, plus de 90 % vivent dans les pays en développement.

Ces quelques chiffres montrent qu’aider les pays en développement à  favoriser l’accès de la jeunesse à l’éducation, à la santé et à l’emploi doit être une priorité pour la France dans le domaine notamment de la solidarité internationale. C’est également un enjeu stratégique pour la politique internationale de notre pays.

Pour aider cette jeunesse, la France s’engage à :

  • MOBILISER L’ENSEMBLE DE SES PARTENAIRES, au niveau national et international, pour une meilleure prise en compte des jeunes dans les politiques de développement, y compris dans le cadre de l’agenda post-2015 pour le développement.
  • RENFORCER LE DIALOGUE POLITIQUE SUR LE DÉFI DÉMOGRAPHIQUE ET L’ACTION EN FAVEUR DES DROITS DES FEMMES à l’espacement des naissances et la reconnaissance des droits sexuels et reproductifs dans les instances multilatérales ainsi que dans le dialogue bilatéral avec ses partenaires.
  • SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET DES TALENTS DES JEUNES, à travers le renforcement de ses engagements en faveur de l’éducation de base et l’appui à la mise en œuvre de politiques de formation professionnelle et supérieure pour améliorer l’employabilité et l’insertion des jeunes.
  • CONTRIBUER À UNE MEILLEURE SANTÉ DES JEUNES en soutenant l’accès universel à la santé sexuelle et reproductive et à la prévention, au dépistage et au traitement du VIH-sida pour les jeunes, et en assurant une meilleure prise en compte des besoins des jeunes dans les politiques et les systèmes de santé, et au sein des institutions internationales œuvrant dans le domaine de la santé
  • RENFORCER SON ACTION EN FAVEUR DE L’EMPLOI DES JEUNES dans les filières agricoles et les territoires ruraux à travers l’apprentissage, l’accompagnement à l’installation et au conseil agricole, l’accès au foncier et au financement des exploitations agricoles familiales, l’appui à la prise de responsabilité des jeunes au sein des organisations professionnelles et des collectivités locales, et l’amélioration des conditions de vie en milieu rural.
  • PROMOUVOIR LE VOLONTARIAT ET LA MOBILITÉ pour favoriser l’autonomie des jeunes et leur insertion dans la société, leur permettre de contribuer au débat public et d’être des acteurs du changement.

 Pour plus d’informations sur l’action extérieure de la France pour la jeunesse, rendez-vous sur diplomatie.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*