0

Crédits de l’Action extérieure de l’Etat: un amendement incompréhensible, irresponsable et dangereux

PLF-2015Hier après-midi, lors du débat sur le budget 2015 de l’action extérieure de l’État, le Sénat a examiné un amendement déposé par Olivier CADIC (UDI) et Christophe-André FRASSA (UMP) visant à transférer pas moins de 260 millions d’euros du programme « Diplomatie culturelle et d’influence » vers le programme « Français à l’étranger et affaires consulaires ». Objectif : substituer aux bourses scolaires des « chèques éducation ».

Nous avons voté contre cet amendement, que nous jugeons totalement incompréhensible, complètement irresponsable et profondément dangereux.

Incompréhensible d’abord car le concept de « chèque éducation » est obscur et aurait mérité quelques éclaircissements. Or, nos deux collègues étaient aux abonnés absents.

Irresponsable ensuite car la réduction du budget consacré à la diplomatie culturelle et d’influence aurait pour conséquence, dans le meilleur des cas, de fragiliser les opérateurs chargés du rayonnement international de la France, dont l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

Dangereux enfin car le « coup de rabot » proposé par nos deux collègues équivalait à plus de la moitié de la subvention allouée à l’AEFE (408,2 millions d’euros)!

Hélène CONWAY-MOURET, Jean-Yves LECONTE, Claudine LEPAGE et Richard YUNG, sénateurs (PS) représentant les Français établis hors de France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*