0

Audition de Françoise Nyssen, ministre de la culture

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat a auditionné Françoise Nyssen, ministre de la culture. En tant que rapporteure pour avis des crédits de l’audiovisuel extérieur, j’ai interrogé la ministre sur l’avenir de France Médias Monde et de TV5 Monde. J’ai tenu à rappeler que l’audiovisuel extérieur est un élément essentiel du rayonnement de la France à l’étranger et de notre diplomatie d’influence.

J’ai souhaité également obtenir des précisions sur les ambitions du Gouvernement en matière d’audiovisuel public.

Mme Claudine Lepage, rapporteure pour avis des crédits de l’audiovisuel extérieur et de la francophonie. : L’audiovisuel extérieur est un élément essentiel du rayonnement de la France à l’étranger et de notre diplomatie d’influence. Composée de RFI, France 24 et Radio Monte Carlo Doualiya, France Médias Monde est un peu la voix de la France dans le monde. Si la reconduction à sa tête de Mme Saragosse apporte un éclaircissement sur l’avenir à court terme, le flou règne encore sur les ambitions du Gouvernement à long terme. M. Emmanuel Macron, dans son programme, envisageait un rapprochement des sociétés audiovisuelles publiques pour une plus grande efficacité et une meilleure adéquation entre le périmètre des chaînes et leur mission de service public. En outre, le rapport d’un groupe de travail sur l’avenir de France Télévisions, rédigé en 2015 par M. Marc Schwartz, semblait regretter que la France ait fait le choix de dissocier l’audiovisuel extérieur du reste de l’audiovisuel public. Toutefois, si des synergies et des coopérations sont indispensables, le regroupement d’entités existantes ne semble pas opportun. Les rédactions sont attachées à leur indépendance et la tentative de fusion au forceps entre France 24 et RFI reste encore très présente dans les mémoires. Quelle sera votre stratégie en la matière ? 

TV5 Monde est une chaîne francophone qui diffuse ses programmes dans 200 pays et dans 255 millions de foyers. La chaîne a été fragilisée il y a deux ans par une cyberattaque qui a eu des répercussions financières importantes. Comment comptez-vous protéger nos médias contre ces attaques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*