8

Blog

Aujourd’hui, afin de rendre ce blog réellement public, j’ai posté sur les différents forums auxquels je participe le message ci-dessous.

Cher(e)s ami(e)s, cher(e)s camarades,

Voilà plus d’un an, en juillet 2006, sous l’amicale incitation de mon entourage je me suis lancée dans l’aventure du « blog ». Si l’idée me plaisait, j’étais en revanche inquiète de savoir si j’arriverais à l’alimenter régulièrement. Et j’avais raison de l’être car l’exercice est extrêmement contraignant pour qui mène de front une vie professionnelle, une vie de famille, une vie d’élue et de militante … Mais bon, cahin-caha j’ai réussi à « poster » quelques « billets » tout au long de l’année. Ceux à qui j’avais donné l’adresse de mon blog m’ont gentiment encouragée à continuer. Ce que j’ai fait.

Mon projet sénatorial s’étant précisé en juin, j’ai alors pensé que cet outil pourrait devenir un excellent moyen de nous rencontrer, de mieux nous connaître. Candidate à l’investiture du Parti socialiste pour l’élection sénatoriale de 2008, pour moi ce n’est pas, loin s’en faut, une aventure individuelle. Les engagements de mandat que j’aurai à tenir si je suis élue, c’est ensemble que nous devons les arrêter tant pour le cadre qui nous réunit – celui des Français de l’étranger – que pour celui, plus large, de la Nation : les parlementaires, s’ils représentent la population qui les a élus directement ou indirectement, font avant tout la Loi de la République.

C’est pourquoi je souhaite réfléchir avec vous, à partir de nos contributions mises en commun sur les forums et sur le blog, aux principaux enjeux du prochain mandat sénatorial : questions relatives à l’expatriation, temporaire ou définitive (statut professionnel, scolarisation, sécurité, couvertures sociale et vieillesse, droits et représentation politique, …) d’une part, mais aussi, plus largement, les réponses que nous devrons apporter aux interrogations sur les thèmes politiques majeurs. Je pense, entre autres – ce ne sont que des exemples – , à l’environnement, à l’Europe, à l’aide au développement, au devenir des services publics d’Etat (notamment la formation et la santé), à l’immigration, à la durée du travail, aux droits de la personne, aux Institutions, bref à beaucoup de ce qui fait matière à législation dans notre pays et qui concerne en partie notre quotidien.

Comme dans toutes les actions collectives auxquelles j’ai participé, ma démarche se veut résolument tournée vers les militants politiques et associatifs. L’élection présidentielle nous a fait entrer, qu’on le veuille ou non et quoi que l’on en pense, dans un nouveau moment politique. Si bien sûr je n’entends pas opposer les technocrates aux citoyens, aux « vraies gens » comme les médias se plaisaient à nous appeler durant la campagne présidentielle, je crois toutefois important de nous assurer que les premiers ne confisquent pas systématiquement la décision politique, laissant les seconds, par définition plus nombreux, souvent frustrés. Dans le cas d’une élection au suffrage universel indirect, la distance entre l’élu et le citoyen peut alors s’en trouver fortement augmentée. C’est pourquoi, dans le cadre d’un tel scrutin, je pense indispensable d’élargir le cercle de la réflexion au-delà des limites de mon seul parti politique : j’adresse donc ce message non seulement aux militants socialistes mais aussi à tous ceux de l’ADFE-FdM. Cette dernière est la vitrine de la gauche plurielle à l’étranger et je n’imagine pas un instant ne pas associer ma famille ADFE – sections et groupe des élus à l’Assemblée des Français de l’étranger – à notre travail commun.

Vous trouverez donc le blog à l’adresse http://claudinelepage.eu . Connaissant les difficultés de connexion dans certaines parties du monde, j’ai demandé à ceux qui m’ont aidée de l’alléger au maximum, sans doute au détriment de la qualité graphique. Lors de votre première visite je vous recommande la lecture du Mode d’emploi qui vous servira de guide.

Ce travail artisanal, à la mesure de mes moyens, réalisé en famille et entre amis, n’a aucune prétention si ce n’est celle de faciliter nos échanges. Alors à bientôt, j’espère, sur le blog !

Claudine Lepage – Munich

8 Comments

  1. Voilà de « la belle ouvrage » comme disaient les vieux chez moi. Bises et bon courage

  2. Moi qui suis une afficionada des cafés, dont j’aime l’ambiance, ne pouvais qu’être séduite par ton Café Neuhausen. Je le trouve à la fois chaleureux, car empreint de sensibilité, sympathique et informatif. À déguster avec une bon cappuccino (dont je suis aussi une afficionada). Il n’y a pas de mal à se faire du bien.

  3. Vraiment très bien l’idée de Neuhausen Café… Les sujets qu’on y aborde sont variés et « accrocheurs ». L’ambiance devrait y être aussi sympathique, chaleureuse et sans doute passionnée que celle des « bistrots » où – lorsqu’on était étudiant – on a, en effet, refait le monde !! J’espère que nous saurons aussi alimenter de nos réflexions …(Au fait, y as-tu prévu un coin « fumeurs » ???) Bon courage.

  4. bravo Claudine, très bonne idée et très agréable à lire à bientôt … de visue !

  5. Bravo pour ton blog aussi informatif quant au fond que professionel dans la forme. Bon vent à toi. Amicalement, Pierre (Vienne – Autriche)

  6. Salut Claudine,

    Mes fécilitations, ton blog est agréable à lire. Je ne l’avais pas vu avant l’AG et c’est pour cela que je ne pouvais pas te féciliter in vivo! Bon courage! Cordialement, Nicole Heidelberger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*