0

Déplacement au Canada 24-30 octobre 2015

Je suis arrivée à Toronto le samedi 24 octobre en fin d’après midi, juste à temps pour participer au « couscous annuel » de la section Fdm-adfe organisé par Gérard Poupée, son dynamique président, chez Francine Watkins, conseillère consulaire. La section s’est beaucoup étoffée depuis mon dernier passage et sait mêler les générations.

DSC07112

Le dimanche 25 sera consacré à une permanence parlementaire suivi d’une réception de Français à la résidence de M. Marc Trouyet, consul général de France, sous la forme d’un thé gourmand en présence des élus consulaires et des représentants des diverses associations françaises actives à Toronto.

Quelques heures plus tard, un dîner avec des personnalités ontariennes francophones nous réunit de nouveau à la Résidence.

Le lundi 26 sera d’abord consacré à l’éducation avec la visite à la Toronto French School devenue l’école internationale du Canada qui a accueilli, depuis ma dernière visite, un nouveau proviseur M. Josep L. Gonzàlez et un nouveau directeur de la section française. L’établissement, magnifique et onéreux, est homologué jusqu’à la classe de 3ème ( brevet des collèges). Il prépare ensuite à l’IB (International Baccalaureate) qui n’est pas reconnu par  toutes les universités en France. Ensuite une visite de l’Alliance française, que je trouve  embellie et agrandie, nous permet de saluer M. Thierry Lasserre qui nous présente les nouveaux projets de l’Alliance.

Après une interview pour une radio communautaire francophone, Francine Watkins et moi faisons une courte pause dans la Douce France, endroit délicieux tenu par Christel C. Sana.

La partie éducation continue avec la visite du Lycée français de Toronto où je suis reçue par le proviseur M. Boualem Maiza, son équipe et quelques enseignants (malgré les vacances scolaires, qu’ils en soient remerciés!) Le lycée connaît quelques difficultés immobilières et des décisions devront être rapidement prises.

Le séjour à Toronto se termine par un entretien avec M. Marc Trouyet et M. Xavier Pietri, le président de la Chambre de Commerce de Toronto, actuellement mise en sommeil et M. Roger Vandomme, président du Toronto French Business Network. Il s’agit de trouver un chemin pour harmoniser les deux structures d’ici l’été 2016.

Départ en soirée pour Ottawa.

La journée du mardi 27 octobre sera consacrée à diverses rencontres et visites. La première sera pour le lycée Claudel où je suis accompagnée de Mme Catherine Briat, Conseillère culturelle et où je retrouve Charles Romero, président de France-Ottawa, la section fdm-adfe d’Ottawa-Gatineau et Mme Pascale Garrec, proviseure. Lors de ma dernière visite le lycée était en travaux. J’ai pu voir la magnifique médiathèque terminée. Je me souviens que le lycée Claudel a été pionnier dans l’utilisation du numérique en classe grâce notamment à notre ami Charles Romero!

Nous nous rendons ensuite à l’Alliance française qui se trouve dans une phase de consolidation. Le gouvernement canadien ayant engagé un programme d’économies, la fréquentation des cours a baissé, en effet un grand nombre d’apprenants était des employés du gouvernement. Il s’agit donc de trouver de nouvelles cibles et de diversifier les publics. Aucun programme pour les enfants n’est proposé car il n’y a pas de demande.

La matinée se termine par un déjeuner à l’Ambassade de France à l’invitation de M. Nicolas Chapuis qui réunit M. Housakos, président du Sénat et son directeur de cabinet, Charles Romero, président de Fdm-adfe, le premier conseiller et le premier secrétaire de l’ambassade et moi-même.

CSX3wA2UsAEPbGCDeux heures de repos sont prévues mais je suis contactée par Tristan Postal qui souhaite me présenter les personnes qui portent des projets au sein de son association Maison France à Ottawa. Ensuite je me rends au Parlement pour rencontrer Mme Claudette Tardif, présidente de l’association interparlementaire France Canada et sénatrice. C’est un grand plaisir de retrouver Claudette Tardif et le temps passe très vite jusqu’au prochain rendez-vous: sympathique dîner avec la section Fdm-adfe autour… d’un couscous!

Le Mercredi 28 octobre, départ pour Winnipeg avec une délégation emmenée par l’ambassadeur M. Nicolas Chapuis. Nous sommes accueillis par M. Bruno Burnichon, consul honoraire que j’ai grand plaisir à revoir et nous retrouvons M. Marc Trouyet, Francine Watkins et Marc Cormier, conseillers consulaires.

Réunion avec la communauté d’affaires au Palais législatif regroupant, outre la délégation française, des dirigeants d’entreprises et les dirigeants du World Trade Center de Winnipeg. Il s’agit de présenter les atouts de la France à des investisseurs potentiels.

Après un temps de repos, nous visitons l’Alliance française qui, elle aussi, s’est bien embellie depuis mes passages précédents! Nous sommes accueillis par le directeur M. Alan Nobili et la présidente du Conseil d’administration Mme Huguette Le Gall.


CScRX-sXAAQ8id5Une réception de la communauté française, qui est venue nombreuse, est organisée au Palais législatif. Après les discours d’usage, j’ai le plaisir de remettre une médaille du Sénat à
M. Burnichon pour le remercier, au nom de la communauté française, de son engagement sans faille envers elle. Moments d’échange forts avec les Français de Winnipeg.

La journée du jeudi 29 octobre débute par un petit déjeuner organisé par l’ambassadeur avec Mme la sénatrice Maria Chaput (du parti libéral qui vient de remporter les élections législatives). Il est notamment question de francophonie au Manitoba, au Canada en général.

Francine Watkins et moi-même nous extrayons de la délégation pour aller visiter le musée des Droits de la personne, musée que j’avais vu en construction lors de mon précédent voyage. C’est un musée magnifique, et si intelligent! Il propose un parcours de l’ombre à la lumière. On y pénètre au niveau du sol, dans un espace que l’on croirait souterrain. On monte ensuite graduellement grâce à une série de rampes inclinées, la lumière augmentant au fur et à mesure de la montée. On peut très bien faire un parallèle entre ce parcours singulier et celui des droits de la personne : les deux requièrent des efforts et présentent bien des virages et des détours! La visite se termine par celle de la Tour de l’espoir qui  offre une vue panoramique sur Winnipeg en compagnie d’une bénévole, enseignant à la retraite,  qui nous explique plus en détail le concept du musée et le travail pédagogique réalisé lors de la visite de scolaires.

Le gala de l’Alliance française qui fête son centième anniversaire a lieu à l’Hotel Fort Garry. Avant le début des festivités, je m’entretiens  avec M. Greg Selinger,  Premier ministre du Manitoba. Nous échangeons sur l’actualité politique mais aussi sur les problèmes de société que connaissent nos deux pays. Des enchères silencieuses se déroulent avant le début des discours suivis du repas. L’ambassadeur profite de cette date symbolique pour remettre les Palmes académiques à Mme Le Gall.

Vendredi 30 octobre : avant mon départ, une permanence parlementaire est prévue au domicile du directeur de l’Alliance française, M. Nobili.

Il est ensuite temps de rentrer et M. Burnichon me raccompagne à l’aéroport, direction Montréal puis Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*