0

L’accord sur le référendum britannique: l’irresponsabilité politique de David Cameron condamne l’avenir de l’Europe sociale et politique

La Fédération des Français de l’étranger du Parti Socialiste (FFE-PS) déplore les conclusions du Sommet Européen des vendredi et samedi 19 et 20 février qui ont octroyé au Premier Ministre britannique conservateur, David Cameron, des gages substantiels quant à l’avenir du Royaume-Uni dans l’Union européenne. 

Cet accord prévoit en substance une série de dispositions pour permettre au Royaume-Uni de se distancier du projet politique commun européen. Il entérine non seulement le principe d’une Europe à plusieurs vitesses mais surtout celui d’une Europe sociale à géométrie variable, ce qui est absolument inacceptable d’un point de vue des acquis sociaux obtenus de haute lutte au cours de l’intégration économique de l’Union européenne.

David Cameron a, en cédant aux pressions de la frange la plus eurosceptique de son parti et donc en proposant un référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union, ouvert une boite de pandore, uniquement pour rassembler sa famille politique. Cette tactique est irresponsable compte tenu des enjeux historiques liés à une potentielle première sortie de l’Union européenne.

Les socialistes européens se sont engagés depuis prés de 60 ans en faveur de la création de cette Europe sociale, qui malgré quelques avancées modestes, ne s’est toujours pas concrétisée. Donner le choix aux États-membres d’appliquer ou non ces minimums sociaux en effectuant de surcroît une distinction entre citoyens de l’Union européenne c’est mettre en péril les principes fondamentaux du projet européen, en tant qu’espace de droits sociaux et de libre circulation.

Les socialistes, tant au sein du Parti Socialiste qu’au niveau européen sont résolument engagés pour plus d’intégration politique mais aussi pour des réformes en profondeur des traités afin de pouvoir approfondir l’Europe sociale et fiscale et ce, afin que celle-ci soit véritablement un projet populaire et égalitaire et ne se résume pas uniquement à un grand marché économique.

La FFE-PS prend acte de la décision de David Cameron d’organiser le referendum sur l’appartenance du Royaume-Uni a l’Union européenne le 23 juin prochain et suivra avec inquiétude le déroulement de les débats outre-Manche lors de ces prochains mois. Nous apporterons notre soutien a la campagne ‘Labour In For Britain’ menée par l’ancien ministre Alan Johnson, et encouragerons nos camarades socialistes a soutenir les efforts travaillistes pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne et la défense de nos acquis sociaux.

Le bureau Fédéral de la FFE-PS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*