0

Le Parti socialiste appelle à la solidarité majoritaire au Sénat

Jeudi 15 novembre 2012

Communiqué de presse

Charlotte Brun, Secrétaire nationale aux affaires sociales
Guillaume Bachelay, Secrétaire national aux relations extérieures

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2013 marque une rupture radicale avec dix ans de sarkozysme en réduisant les déficits tout en améliorant la couverture sociale des Français. Les moyens mobilisés pour la prise en charge des personnes âgées et handicapées progressent de 4%. L’accès à la contraception pour les mineures et l’interruption volontaire de grossesse (IVG) seront remboursés à 100%. L’hôpital public sera réhabilité dans ses missions de service public et des moyens supplémentaires lui seront consacrés. La lutte contre les déserts médicaux est engagée avec l’installation de 200 médecins généralistes dans les territoires. Le PLFSS 2013 permettra également une meilleure prise en charge des salariés agricoles et des victimes d’accident du travail.

Pourtant, pour la troisième fois depuis le début de la législature, les sénateurs du Front de Gauche ont voté avec la droite sénatoriale. En rejetant le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2013, ils ont également rejeté un grand nombre de mesures de justice sociale. Le Parti socialiste regrette profondément ce vote et appelle les parlementaires du Front de Gauche à la solidarité majoritaire au Sénat pour répondre aux attentes des Français confrontés à la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*